Voyage au Burkina Faso

 

Dans le courant du mois de mai 2011, une envie de voyage et de rencontre s’est fait sentir au sein de de la Maison des Jeunes. Nous avions l’envie de découvrir une autre façon de vivre, une autre culture, un autre continent. Nous avons décidé de partir en Afrique, au Burkina Faso.

Différentes réunions ont été organisées au fil de l’année afin de préparer le voyage.  Nous avons entrepris une solide  récolte de fond: ventes de lasagnes, marché de noël, souper africain, fête de la musique, vente de sacs, etc. Lors de deux week-ends résidentiels  à Rossignol, nos jeunes ont rencontré plusieurs associations (Annoncer la Couleur, Alvéole, Mariam Faso, Iteco) qui les ont sensibilisé aux réalités culturelles, sociales et économiques rencontrées dans les pays du Sud. Le phénomène de la sécheresse expliqué par l’ASBL Mariam Faso les a grandement touché et intéressé.

En août 2012, les jeunes de la MJ se sont donnés la chance de vivre une expérience inoubliable . Ce genre de voyage basé sur l’échange ne peut qu’ouvrir la curiosité des jeunes par rapport à un mode de vie différent, les enrichir et améliorer leur débrouillardise. Réaliser un projet avec l’Afrique, c’est d’abord se connaitre soi-même pour pouvoir s’ouvrir totalement à l’autre.

Soutenu par l’ASBL Mariam Faso et dans une optique d’échanges entre jeunes du Nord et du Sud, 8 belges de la Maison des Jeunes ont pris contact avec des jeunes Burkinabés de l’ASECD. Cette association, implantée à Ouagadougou, œuvre depuis plus de 10 ans pour l’épanouissement des enfants en difficultés à travers l’éducation, la santé, la nutrition et la réinsertion socioprofessionnelle.

Suite à ces échanges, les jeunes ont décidé de se rassembler autour d’un projet commun.  Toute l’équipe s’est retrouvée dans le petit village de Lengo. L’objectif étant de mieux comprendre le phénomène de désertification qui entraîne des répercussions sur la production agricole et, par voie de conséquence, sur les conditions de vie des populations rurales. Dans cette optique, les jeunes ont réalisé un reportage sur la désertification mais également sur différentes thématiques en fonction de leur ressenti (l’éducation, la jeunesse, la santé, l’accès à l’eau,)

Au cours du voyage, les jeunes se sont posés des questions sur leur identité individuelle et collective, mais aussi sur des thématiques telles que la culture, le racisme, les jeunes dans la société etc., bref, des thématiques qui nous concernent tous en tant que citoyen. Les jeunes se sont également interrogés sur les relations Nord/Sud, les causes des migrations, la jeunesse en milieu rurale…  Enfin, un tas de questions universelles que les jeunes se posent au Nord comme au Sud.

En créant un espace d’échange et d’écoute sur des sujets qui touchent chacun de nous, nous avons veillé à promouvoir un sentiment de solidarité entre les jeunes, un respect mutuel et une meilleure compréhension de notre société. La rencontre des points de vue lors de nos débats a mis en avant les ressemblances et différences qui existent  entre nous. Les nombreux moments de plaisir partagés ont fait en sorte que des liens se sont tissés.  Aujourd’hui, nous avons l’intention de poursuivre l’échange en Belgique en accueillant chez nous les jeunes Burkinabés.

-> La presse en parle

Un tout grand merci à nos partenaires:

Share Button